Articles récents

Débroussailleuse à roues

La débrouissailleuse a été conçue pour couper la végétation haute, mais aussi les repousses de broussaille , les ronces , les roseaux et les ajoncs . Robuste et dotée de sécurités , la débroussailleuse est un engin polyvalent qui facilite l’entretien dans les propriétés importantes .

La débroussailleuse est issue de la tondeuse à gazon ou de la petite motofaucheuse .

Partant de la tondeuse à moteur , c’est le moteur qui actionne directement la lame de coupe renforcée , comme par exemple Wolf , Gaby , Dorigny , As Motor , et la transmission à l’ avancement se fait par boîte sur les roues arrière .

S’inspirant de la motofaucheuse , comme Daloz , Agria

Fenaison motorisée

La faucille est sûrement , avec la houe et l’ araire , l’un des plus vieux outils agricoles . Ce sont les américains De Hussey et Mac Cormick qui , entre 1830 et 1840 , sont les précurseurs des faucheuses à sections et à mouvement alternatif encore utilisée actuellement .

La fenaison a évolué de façon identique à la culture des sols , et la mécanisation du fauchage s’est faite dès les années 1830-1850 . Très rapidement chaque exploitation agricole, même modeste , possédera sa faucheuse à traction animale , et cela durera jusqu’ aux années 1960 et après . Cependant , il faudra attendre l’ après guerre pour voir évoluer la fenaison dans les herbages de montagne français , là où les attelages de chevaux ou de boeufs ne pouvaient s’ aventurer . Le travail de fenaison s’y faisait exclusivement à la main :

Microtracteur

Le microtracteur est un tracteur compact .  » Travailler assis « , telle a été l’ idée de départ de ce matériel à 4 roues pour jardiner . Elle semble s’ être développée aux Etats Unis après la construction des premières tondeuses autoportées dans les années 1950 .

Les premiers microtracteurs sont construits par Simplicity , Wheel Horse , Bolens , et Case . Prévus pour tondre et éventuellement , tracter une petite remorque , un râteau , un rouleau et pousser une lame de déneigement , leur conception mécanique est simplifiée , et leur robustesse n’est en rien comparable à ce que réaliseront ensuite les européens .

En Europe , c’est d’ abord un motoculteur auquel on adjoint un avant train traditionnel, comme par exemple Staub et Energic , pour réaliser un tracteur en

Video Motobineuse Motostandard Système Terra

Video Motobineuse Motostandard Système Terra 4 ch 2 temps T110 au démarrage . La Motobineuse Motostandard Système Terra est équipée d’un groupe moteur T110 avec brancards réglables en tous sens.  Embrayage et lanceur à rappel automatique , muni du dispositif d’attelage rapide fixé (sans aucun besoin d’outil et ce en quelques secondes) sur un ensemble à 2 vitesses avant et 1 vitesse arrière comprenant le carter d’entrainement T20 , support éperon, éperon en équipement de 54 cm. Seuls le pot d’échappement, la peinture et la roue ne sont pas d’origine . Video

Caractéristiques des motobineuses

La motobineuse est un engin léger à moteur, hybride de motoculteur , qui se propulse par les outils en prise directe sur le sol , en lieu et place des roues .

La motobineuse était destinée à l’ origine à l’ ameublissement du sol après labour en remplacement de la herse et du cultivateur . La motobineuse a très vite évolué dans son utilisation , binage des plants chez les maraîchers et les pépiniéristes , bêchage grossier dans les vignes et les vergers en coteaux difficiles d’ accès . C’est pourquoi on la retrouve sous plusieurs appellations : houe rotative , motohoue , motobineuse , motobêche , rotobineuse , etc .

Rapidement, sa polyvalence et la facilité d’ adaptation des outils par un non-initié en ont fait un engin séduisant pour l’ utilisateur particulier , même si les

Video motobineuse staub BBX

Video de la toute nouvelle Motobineuse Electrique Staub BBX sur batterie . Demo video du nouveau modèle de motobineuse Staub , la Staub BBX qui fonctionne sur batterie .

Motobineuse

La première houe rotative connue est la Rapid , machine suisse créée dans les années 1930 . En france en 1939 , Georges Staub construisit une motobineuse jamais commercialisée , tant cet engin lui paraissait inadapté au marché du moment .

La Rapid sera importée par MotoStandard après 1950 et servira de base aux constructions de la marque par la suite . C’est à cette époque qu’  apparaissent les cyclomoteurs et avec eux les petits moteurs deux temps qui vont favoriser l’ adaptation aux motobineuses légères .

On peut citer par exemple JLO , Sachs , NSU , Hirth , adaptables sur Agria et Hako en Allemagne , tandis que Solo avec son Klein Motoren et MotoStandard utilisent leurs propres moteurs .

En France, les constructeurs de moteurs de cyclomoteurs

Accessoires de motoculteur

On dénombre un grand nombre d’ accessoires pour les motoculteurs . Toutes les charrues , simples , brabants de tour , charrues  » tourne-oreille » ou « japonaise » , charrues vigneronnes , cultivateurs , herses , butoirs , donnent des résultats satisfaisants dans les travaux du sol .

La houe rotative appelée  » fraise  » par la suite , inventée par Von Mayenbourg et vulgarisée par Simar en Suisse et Somua en France, est actionnée par une prise de mouvement qui fait du motoculteur un excellent matériel en fraisage( travail jusqu’ à 25 cm de profondeur ) . Les accessoires tractés sont les pulvérisateurs , les tondeuses à cylindre , les rouleux , les aérateurs et les différentes remorques . Parmi les autres accessoires actionnés , citons les barres de coupe sur prise de

Roues de motoculteur

D’abord en métal , acier ou fonte , il fallut attendre les années 1960-1965 pour avoir des pneumatiques agraires performants ( en chevrons ) qui adhèrent bien , tout en se débarrassant correctement des sols gras .

Cependant , la plupart des constructeurs de motoculteurs ont longtemps conservé les roues en fer pour le fraisage . Les dimensions courantes des pneumatiques de motoculteur vont de 4,00 x 8 et 4 x 12 pour le fraisage et le fauchage à 6,50 x 16 et 7,50 x 18 pour le labour avec des matériels de 10 à 12 CH tels Energic et Staub ( le pneu 6,50 x 16 ayant un diamètre extérieur de 750 mm et le 7,50 x 18  de 580 mm ).

Le changement de roues de motoculteur fut longtemps la règle pour réduire la

Moteurs de motoculteurs

Au début, certains utilisèrent les moteurs monocylindriques de motocyclettes de l’ époque , mais très vite chacun se résolut à construire son propre moteur , comme Staub , Energic , Somua , et Stafor pour les motofaucheuses .

Ceux-ci pesaient généralement plus de 100 kg pour une puissance relativement faible . Dès que Bernard Moteurs eut des moteurs adaptables et performants , c’est à dire après 1 950 , les principaux constructeurs français adoptèrent le moteur BM , beaucoup plus léger que ce qui existait précédemment sur le marché . Le W 610 de Bernard , par exemple , pesait seulement 36 kg . Les moteurs américains Brigg & Straton , Tecumseh , Clinton et Kohler furent aussi exploités sur motoculteurs , puis sur motobineuses . Les moteurs diesels Hirth , Sachs , Faryman , Hatz , firent leur apparition sur le marché dès 1960 , et