La chaîne de tronçonneuse

Une chaine de tronçonneuse est la partie sensible de votre engin (avec le moteur bien sûr) et si quelque chose casse ou nécessite un entretien certain, c’est bien elle.

Quels sont les principaux éléments d’une chaîne de tronçonneuse ?

Une chaîne de tronçonneuse se compose de différents éléments comme vous pouvez le voir sur les images ci-après.

Voici tout d’abord le bloc « chaîne-guide »

et les différents éléments de la chaîne: 1/Gouge, 2/Jauge de profondeur, 3/ Maillon entraîneur, 4/ Maillon de liaison 5/Rivet, 6/ Tranchant de gouge aussi appelé dent de coupe, 7/ Limiteur de profondeur

Parlons plus précisément des principaux éléments que sont le pas de chaîne, la jauge et la gouge de coupe. Ce sont les éléments à connaître pour remplacer votre chaîne de tronçonneuse.

Le pas de la chaîne est simplement la longueur des maillons ou concrètement la distance entre 3 rivets, divisée par deux pour correspondre aux références universelles. Le pas de chaîne est toujours indiqué en pouces.

La jauge d’une chaîne est l’épaisseur du maillon d’entraînement (pointé vers le guide chaîne). Comme il n’existe que 4 tailles, il vous suffit de connaître celle de votre tronçonneuse.

PoucesMillimètres
.043″1,1mm
.050″1,3mm
.058″1,5mm
.063″1,6mm

Les gouges sont situées du côté extérieur du guide chaîne. Ce sont les éléments responsables de la coupe. Elles peuvent être de différente sorte. Les gouges « demi rondes » les gouges « carrées » sont les plus fréquentes (notamment la demi ronde qui est moins puissante que la carrée mais se prêt à tout et nécessite moins d’affutage).

Il vous faudra aussi compter le nombre de maillons de la chaine, et spécialement le nombre de maillons entraineurs ( Les maillons entraîneurs sont ceux aux petites dents triangulaires situées à l’intérieur de la chaîne ) pour en acheter une autre.. Comment faire ? Vous pouvez les compter un par un mais c’est source d’erreur. La bonne technique est soit marquer un maillon avec un feutre et de compter les maillons entraîneurs suivants. Vous pouvez aussi placer votre chaîne pour que les maillons entraîneurs soient les uns en face des autres, et les compter deux par deux en incluant les maillons sur les côtés.

La lubrification de la chaine

Une chaîne de tronçonneuse doit être entretenue régulièrement pour fonctionner correctement et durer sans défaillance. La lubrification de la chaîne est à faire avec un mélange spécial (se renseigner auprès du fabricant ou du vendeur) d’huile et de graisse sans trop en abuser.

L’affûtage de la chaîne de tronçonneuse

Comme une hache ou une scie, une tronçonneuse et donc plus spécifiquement la chaîne de tronçonneuse doit être bien affutée. Plus elle le sera, moins le travail sera pénible et moins la chaîne et le moteur de la tronçonneuse auront à « forcer ».

Petit truc: si les résidus de coupe sont beaucoup de sciure plutôt que des copeaux, la chaîne n’est pas bien affutée et/ou il y a un problème de fonctionnement.

Normalement, l’affûtage d’une chaîne de tronçonneuse doit se faire tous les 2 ou 3 pleins avec des outils spécifiques aux bonnes dimensions, c’est-à-dire aux dimensions convenant aux types de gouges.

La tension de la chaîne

La tension de la chaîne d’une tronçonneuse est aussi un éléments à prendre en compte. Trop tendue, la chaîne « fatigue » le moteur et peut casser (ce qui peut être très dangereux) . Pas assez tendue, la chaîne ne coulissera pas et pourra même sortir du guide. Là aussi, lisez bien la notice de votre tronçonneuse et demandez conseil au vendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.