Motofaucheuse

La motofaucheuse est une machine automotrice qui actionne une barre de coupe frontale pour faucher les fourrages . Sa conception est semblable à celle du motoculteur : moteur et boite-pont , avec dispositif de fauchage fixe ou amovible à l’ avant .

Le dispositif de fauchage est un mécanisme à excentrique qui produit le mouvement alternatif actionnant la lame de coupe . Au départ , mes machines étaient monovitesse . Aujourd’hui elles sont généralement à 3 vitesses avant et une arrière avec débrayage de la prise de force .

Equipées de roues en fer à l’ origine , et parfois de disques antidérapants pour le fauchage en forte pente , elles sont généralement sur pneus après 1960 . Les roues sont de 3,50 x 8 , 4 x 8 , ou 4 x 12 pour abaisser le centre de gravité , tout en permettant le franchissement des inégalités des prairies et les rigoles d’ écoulement d’ eau . La barre de coupe de 1,20 m à 1,60 m , héritée de la traction animale , est actionnée en son centre . Comme en agriculture traditionnelle , les barres de coupe seront dites normales , intermédiaires et danoises pour répondre à la densité du fourrage par rapport à l’avancement de la machine ( écartement des doigts différents ).

– la barre normale a un écartement de doigts de 76,2 mm ou 3 pouces

– la danoise a un écartement de doigts de 38,1 mm , soit 1,5 pouce .

– la barre intermédiaire est un compromis entre la barre danoise et la barre normale , l’ écartement des doigts est de 50,8 mm.

Les sections ont toutes une largeur de 76,2 mm ou 3 pouces , quels que soient les types de barres . Avec la motorisation , on obtint une vitesse d’avancement constante et la barre intermédiaire se généralisa . Ensuite apparurent les barres de coupe à doigts non recouverts type ESM , moins sensibles au bourrage . Elles sont employées sur toutes les motofaucheuses légères .

Au début, la motofaucheuse est à usage unique , mais progressivement , on y adjoindra des accessoires de fenaison et de déneigement . Parfois , certains , tels Rapid et MotoStandard , transformeront leurs motofaucheuses en matériels de labour , comme par exemple U8 et U9 , Stafor et Gravely avec charrue avant . Avant 1950 et l’ avènement des tondeuses à gazon , les municipalités et les châteaux utilisaient les motofaucheuses avec barre danoise pour entretenir les parcs . Cheverny , par exemple, 12 ha de pelouse et le parc sont fauchés chaque semaine avec  un Rapid S , soit 250 à 300 ha par an .

Aujourd’hui , l’ économie des régions montagneuses a changé . Beaucoup d’ exploitations ont disparu , certaines prairies ont été mises en jachère et d’ autres sont utilisées pour les sports d’ hiver , aussi les ventes de renouvellement se limitent à quelques milliers chaque année . Les dispositifs de fauchage adaptables sur motoculteurs et sur motobineuses à prise de force ont constitué des compléments satisfaisants pour un usage occasionnel .

Des constructeurs tels qu’ Agria et Daloz fabriquent depuis quelques années des machines légères adaptées aux petits espaces des propriétés . Par ailleurs , on a vu apparaître dans les années 1955-1960 des machines nouvelles pour la fenaison et les transports en montagne . Appelées ” transporteurs ” et inspirées des tracteurs à 4 roues motrices et porte-outils allemands , comme Unimog , Farmax , Deutz et Lanz , elles fauchent , tractent , transportent et déneigent . Ces machines aujourd’hui commercialisées principalement par Reform , Aebi et Rapid , sont également utilisées dans les travaux de voirie , comme les voies autoroutières , les rocades , les parcs de loisirs , etc . Ces engins à 4  roues motrices , de 10 à 15 ch dans les années 1965 , atteignent aujourd’hui 80 ch , comme le Reform Muli 575 S .

Une réflexion sur « Motofaucheuse »

  1. bonjour.

    je vien de lire l’article ci-dessu, et je trouve que l’utulité de votre matérielle et tré important, et que vous pouvez encor aler tré loin en investissant sur d’autre téritoir.

    je suis algérien et je suis pré a faire le pas avec vous pour doné une place pour votre matérielle dans l’éspace agrécole en algéie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.