Motobineuse

La première houe rotative connue est la Rapid , machine suisse créée dans les années 1930 . En france en 1939 , Georges Staub construisit une motobineuse jamais commercialisée , tant cet engin lui paraissait inadapté au marché du moment .

La Rapid sera importée par MotoStandard après 1950 et servira de base aux constructions de la marque par la suite . C’est à cette époque qu’  apparaissent les cyclomoteurs et avec eux les petits moteurs deux temps qui vont favoriser l’ adaptation aux motobineuses légères .

On peut citer par exemple JLO , Sachs , NSU , Hirth , adaptables sur Agria et Hako en Allemagne , tandis que Solo avec son Klein Motoren et MotoStandard utilisent leurs propres moteurs .

En France, les constructeurs de moteurs de cyclomoteurs Continuer la lecture de Motobineuse

Transmissions de motoculteur

Les motoculteurs sont appelés à effectuer des travaux multiples, et ils disposent d’une puissance relativement faible , aussi l’ étagement des vitesses est important .

Les vitesses du motoculteur s’ échelonnent aujourd’hui de 0,5 à 15 ou 20 km/h , mais à l’ origine, les premiers matériels avaient une vitesse d’ avancement de 0,9 à 2,5 km/h sur Somua C2 .

La plupart du temps , l’ embrayage est de type automobile monodisque ” férodo ” , mais certains utilisent des embrayages à cône ( Somua ) , à disques acier dans l’ huile ( Energic ), d ‘autres des embrayages multidisques à sec , comme Rapid , MotoStandard . L’ Continuer la lecture de Transmissions de motoculteur