Matériel agricole Energic

Matériel agricole Energic . C’est à Villefranche-sur-Saône que débute , en 1920 , l’ entreprise de négoce de cycles créée par Albert Patissier alors âgé de 20 ans , auparavant essayeur de motos de compétition chez Monet-Goyon à Mâcon .

L’ idée du motoculteur lui vient en 1929 , en voyant un agriculteur voisin qui essayait de faire marcher un des tout premiers motoculteurs , sans y parvenir . Albert Patissier voit le parti qu’il  peut tirer de cette nouveauté , et entreprend la construction , en 1930 , du premier motoculteur type A , appelé Energic .

Mais ce modèle prototype n’est pas satisfaisant, et Albert Patissier continue ses recherches , pour aboutir à la réalisation des G9 en 1931 , puis des B5 , Continuer la lecture de Matériel agricole Energic

Microtracteur

Le microtracteur est un tracteur compact . ” Travailler assis “, telle a été l’ idée de départ de ce matériel à 4 roues pour jardiner . Elle semble s’ être développée aux Etats Unis après la construction des premières tondeuses autoportées dans les années 1950 .

Les premiers microtracteurs sont construits par Simplicity , Wheel Horse , Bolens , et Case . Prévus pour tondre et éventuellement , tracter une petite remorque , un râteau , un rouleau et pousser une lame de déneigement , leur conception mécanique est simplifiée , et leur robustesse n’est en rien comparable à ce que réaliseront ensuite les européens .

En Europe , c’est d’ abord un motoculteur auquel on adjoint un avant train traditionnel, comme par exemple Staub et Energic , pour réaliser un tracteur en Continuer la lecture de Microtracteur

Caractéristiques des motobineuses

La motobineuse est un engin léger à moteur, hybride de motoculteur , qui se propulse par les outils en prise directe sur le sol , en lieu et place des roues .

La motobineuse était destinée à l’ origine à l’ ameublissement du sol après labour en remplacement de la herse et du cultivateur . La motobineuse a très vite évolué dans son utilisation , binage des plants chez les maraîchers et les pépiniéristes , bêchage grossier dans les vignes et les vergers en coteaux difficiles d’ accès . C’est pourquoi on la retrouve sous plusieurs appellations : houe rotative , motohoue , motobineuse , motobêche , rotobineuse , etc .

Rapidement, sa polyvalence et la facilité d’ adaptation des outils par un non-initié en ont fait un engin séduisant pour l’ utilisateur particulier , même si les Continuer la lecture de Caractéristiques des motobineuses

Roues de motoculteur

D’abord en métal , acier ou fonte , il fallut attendre les années 1960-1965 pour avoir des pneumatiques agraires performants ( en chevrons ) qui adhèrent bien , tout en se débarrassant correctement des sols gras .

Cependant , la plupart des constructeurs de motoculteurs ont longtemps conservé les roues en fer pour le fraisage . Les dimensions courantes des pneumatiques de motoculteur vont de 4,00 x 8 et 4 x 12 pour le fraisage et le fauchage à 6,50 x 16 et 7,50 x 18 pour le labour avec des matériels de 10 à 12 CH tels Energic et Staub ( le pneu 6,50 x 16 ayant un diamètre extérieur de 750 mm et le 7,50 x 18  de 580 mm ).

Le changement de roues de motoculteur fut longtemps la règle pour réduire la Continuer la lecture de Roues de motoculteur

Moteurs de motoculteurs

Au début, certains utilisèrent les moteurs monocylindriques de motocyclettes de l’ époque , mais très vite chacun se résolut à construire son propre moteur , comme Staub , Energic , Somua , et Stafor pour les motofaucheuses .

Ceux-ci pesaient généralement plus de 100 kg pour une puissance relativement faible . Dès que Bernard Moteurs eut des moteurs adaptables et performants , c’est à dire après 1 950 , les principaux constructeurs français adoptèrent le moteur BM , beaucoup plus léger que ce qui existait précédemment sur le marché . Le W 610 de Bernard , par exemple , pesait seulement 36 kg . Les moteurs américains Brigg & Straton , Tecumseh , Clinton et Kohler furent aussi exploités sur motoculteurs , puis sur motobineuses . Les moteurs diesels Hirth , Sachs , Faryman , Hatz , firent leur apparition sur le marché dès 1960 , et Continuer la lecture de Moteurs de motoculteurs

Transmissions de motoculteur

Les motoculteurs sont appelés à effectuer des travaux multiples, et ils disposent d’une puissance relativement faible , aussi l’ étagement des vitesses est important .

Les vitesses du motoculteur s’ échelonnent aujourd’hui de 0,5 à 15 ou 20 km/h , mais à l’ origine, les premiers matériels avaient une vitesse d’ avancement de 0,9 à 2,5 km/h sur Somua C2 .

La plupart du temps , l’ embrayage est de type automobile monodisque ” férodo ” , mais certains utilisent des embrayages à cône ( Somua ) , à disques acier dans l’ huile ( Energic ), d ‘autres des embrayages multidisques à sec , comme Rapid , MotoStandard . L’ Continuer la lecture de Transmissions de motoculteur

Caractéristiques du motoculteur

Le motoculteur est un engin automoteur monoaxe à une ou deux roues . Les outils sont fixés à l’ avant ou à l’ arrière .

Le motoculteur est conduit par les mancherons , le conducteur marchant derrière l’ outil ou sur les côtés dans certains travaux . Le motoculteur est conçu pour travailler en petite culture ou en maraîchage , s’ inspirant des tracteurs de l’ époque , et est lourd et encombrant .

Les premiers motoculteurs Energic , Staub , Laffly , Somua , qui pesaient entre 450 et 600 kg en ordre de travail , étaient donc difficiles à manipuler par des non-initiés . Il était admis dans la profession que pour bien Continuer la lecture de Caractéristiques du motoculteur